Chien et enfant, comment bien vivre ensembles ?

Un enfant mordu par un chien est un accident courant et pas seulement avec le berger allemand, ces drames pourraient être évités avec la compréhension du langage canin, le respect des besoins physiologiques et psychiques du chien.

Un chien éduqué, vivant dans de bonnes conditions, ne mords pas sans raisons.

Mais le chien à son langage, sa logique animal, et parfois il peut interpréter l’acte d’un enfant ayant pour réponse une morsure.

mon berger allemand en kayak avec un enfant

D'où l'importance de connaître le langage canin afin d'éduquer son chien

Le chien n’est pas méchant, il est dans sa logique de chien. Un chien n’est pas cruel, il se défend ou communique à sa façon.

C’est pour cela qu’en tant que maître nous devons essayer de comprendre au maximum le langage canin, que l’on doit respecter quelques trucs, apprendre aux enfants que le chien est animal, qu’il peut avoir des réactions de chien et que donc « tu dois pas faire certaines choses. » (tirer sur sa queue, lui crier dessus – le chien comprend pas – )….

Que le chien à sa place, que c’est un membre spécial de la famille, ce n’est pas un humain et en langage chien, le maître est le dominant de la meute, et l’enfant est un membre de la meute. Pour le chien, l’enfant est le « petit » du dominant, d’où le besoin d’équilibrer le rapport entre le chien et l’enfant. l’enfant jeune ne doit pas dominer le chien, le chien ne doit pas le dominer non plus, ils doivent échanger en rapport « égaux ».

En grandissant l’enfant va créer un lien avec son chien, ce sera un lien de complicité, de protection, de jeux différent du lien avec le « maître/dominant » « chien enfant ».

En tant que parents nous devons appliquer quelques règles

Le chien n’est pas l’égal de l’enfant, mais l’enfant doit respecter le chien.

Dans la hiérarchie canine ou dans la famille, chacun sa place.

Les maîtres – parents – sont les dominants, les enfants sont d’autres membres de la « meute » – famille – dont fait partie le chien.

L’enfant ne doit pas dominer le chien vice et versa.

Le chien doit se placer en rôle de « protecteur », le chien protège les petits du maître et doit savoir que ces « petits » sont intouchables dans leur « hiérarchie », car ils vivent ensembles en famille, meute.

L’enfant doit apprendre à respecter le chien : ne pas tirer sur les oreilles, respecter le sommeil du chien, ne pas le narguer avec un gâteau, que des choses simples.

Les enfants grandissent, parfois il peut y avoir des envies de dominance chez le chien, plus avec un mâle, là encore tout est dans l’éducation du chien, de l’enfant et du lien qui les relient, je trouve qu’il faut surveiller, surtout si les enfants ne sont pas habitués au chien.

Le berger allemand est protecteur

Le berger allemand, la femelle en particulier, est protectrice par nature, il n’y a normalement pas de soucis, la relation est tendre, le BA peut être très doux et se rend compte de la vulnérabilité d’un enfant, il adapte ses jeux et sa force, Hémix donnait sa balle aux enfants, jamais à nous.

Hémix était très douce, Alypse beaucoup moins, donc ne jamais laisser des enfants seuls avec un grand chien.

Les très jeunes enfants et le chien

Bébé arrive et j’ai un grand chien !

Les photos sont celle d’Emma et Erganne, à 2 ans Erganne à fait la connaissance de Bébé, très vite Emma était éclaté de rire dès que Erganne l’approchait, une complicité et une protection de la part du chien sont aujourd’hui établies. Je sais que le Maître de maison à fait les choses progressivement, faire sentir les habits, les pieds et même les couches !

Par les joies que procure l’arrivée d’un bébé, vous êtes différents, joyeux…avec 100 000 questions dans la tête, parfois un peu anxieux (est ce que l’accouchement ceci, cela…) et donc vous dégager des phéromones, que le chien interprète.

Le chien sait qu’il se passe quelque chose, - d'une certaine façon il sait que c’est un Bébé même si il ne le matérialise pas aussi clairement que nous car c’est un être sensible et intelligent qui entend deux battement de cœur au lieu d'un, en effet le chien peut entendre et mesurer notre rythme cardiaque.

Rassurez le, montrer lui la pièce du Bébé et les accessoires, de la maternité rapporter les habits sales, faites les sentir au chien, mettez-le en relation de confiance.

Bébé rentre à la maison, surtout ne mettez pas le chien de côté, laissez le aller et venir près des affaires du bébé dans le salon, la chambre de bébé n’est pas pour le chien, mais le chien peut observer sur le pas de la porte,montrez lui le bébé avec toute la prudence nécessaire, faites lui sentir les pieds par exemple, expliquer d’une voix douce (c’est la voix qui fait effet et non les mots) que Bébé sera plus tard un formidable compagnon de jeux et que Bébé est « sacré », qu’on fait « doucement »…

Enfin ne laissez jamais un grand chien seul avec le Bébé, fermez bien les portes et ne changez rien aux habitudes du chien, le chien ne doit pas perdre sa place, ses promenades ou temps de jeux avec ses maîtres, c’est même une période ou il faudrait lui en donner un peu plus…Mais ce n’est pas si facile.

 enfant et chien, mon chien sur un kayak avec les enfants

^ Photo berger Labrador : Au moins Tulipe, qui aime pas trop le kayak, mais aimant son maître, se prête à la séance de navigation...Mettre le chien sur le kayak fait le joie de mes neveux

Si nous on rigole bien, Tulipe est un peu moins à l'aise !

Quelques photos

 le bébé découvre les grandes dents du chien

Photo : Comme tu as de grandes dents

 je préfère veiller sur eux

Photo : La complicité du chien et de l'enfant

 Thomas dans le plâtre, en kayak avec son berger allemand

Photo : La fierté de Thomas d'avoir un bord un BA

Photo : Ema toujours en exploration devant une BA totalement consentante !

 

 berger allemand detouré fond noir