L'attachement ou hyper attachement du berger allemand

Le détachement chez le chiot

A la naissance, le chiot s’attache fortement à sa mère. Cet attachement va permettre au petit d’explorer son milieu sans appréhension et d’apprendre à communiquer avec les autres chiens de la meute. A l’arrivée dans son nouveau foyer, le chiot va tout naturellement recréer ce lien particulier avec un des membres de la famille, lien qui lui permettra d’appréhender son nouveau milieu de vie sans crainte.

Lorsque le chiot atteint l’âge de 4 à 8 mois

La chienne se “détache” de lui afin qu’il se lie avec tous les membres du groupe et non plus seulement sa mère. Cette étape est indispensable pour que le chien devienne capable de vivre sans la présence constante de sa mère.

berger allemand, chien, intrepid

Il en est de même au sein du foyer

La mise en place d’un “détachement”

Va permettre au chien de pouvoir rester seul à la maison sans anxiété et d’explorer diverses situations sans besoin d’un contact visuel permanent avec l’un de ses propriétaires.

Ce détachement se fait en laissant le chiot seul à la maison sur des périodes progressivement de plus en plus longues et en lui apprenant à ne plus suivre le propriétaire auquel il s’est attaché partout dans l’habitation (par exemple, apprendre au chiot à rester seul dans son panier, le temps d’un film, sans qu’il puisse observer ce que font ses maîtres au salon...)

Cette adaptation à sa nouvelle famille et au monde extérieur est indispensable au développement correct de votre chiot. Les chiens n’ayant pas été habitués à leur futur milieu de vie deviennent très peureux et peuvent développer plusieurs sortes de troubles:

-> Développer de l’anxiété face à l'absence du maître, face à d'autres chiens qui approcheront le maître, trop attaché à son maître le chien ne supportera pas qu'un autre chien avance vers son maître et sera agressif.

Donc l’apprentissage de la solitude doit s’effectuer le plus tôt possible. De simples règles appliquées chez le chiot éviteront les angoisses de votre chien lorsque'il sera seul, ce moment et surtout lors du départ ne doit être marqué par aucune manifestation particulière.

Les règles d'éducation

Petits rappels ou à mettre en place face à un problème d' hyper attachement

Ne caressez pas tout le temps votre berger allemand ! voir diminuez les caresses et même parfois repoussez doucement votre berger allemand (cela ne dure pas très longtemps).

En théorie votre chien ne va pas dans toutes les pièces de la maison surtout les chambres, la salle de bain et les WC.

Pendant les repas votre chien va à sa place !.

Le chien ne comprend pas le langage humain inutile de lui parler comme à un "enfant" c'est votre chien pas votre enfant, mais c'est un membre spécial de votre famille très important qui réagit en meute et possède un chef de meute : vous.

Installer son couchage dans un endroit de passage non stratégique, dans un coin de la cuisine, (le mettre dans le garage l'isole trop, l'entrée et la cuisine sont en théorie des endroit stratégiques).

Le départ du Maître

-> Quand vous partez vous êtes super contente d'aller faire des courses, du sport ou de travailler ! le message ainsi envoyé à votre chien est " Pas panique tu est un grand chien et je reviens plus tard soit sage." dans le cas contraire vous lui donnez comme message "Oui mon vieux tu as le droit de stresser car je suis absente."

On ne lui parle pas, on ne le caresse pas avant de partir. Si cela réconforte le propriétaire, ça ne fait qu’aggraver l’angoisse du chien à être seul. Il faut donc impérativement dédramatiser le départ. Pour cela, vous pouvez vous occuper de votre chien un moment au minimum 30 minutes avant votre départ. Ensuite, vous ne vous en occupez plus jusqu’à ce que vous sortiez de chez vous. Votre berger allemand doit comprendre qu’un départ n’a pas d’importance.

Le retour du Maître

-> Quand vous revenez des courses, du travail, Médor doit savoir attendre que vous lui ferez la fête que dans un petit moment, vous avez besoin d'un temps de rangement ou de décompression. Donc pas de caresses et pas de grondements si il à fait des bêtises ( un grondement lui enseignerait je dois craindre le retour de mon maître pourtant je suis content de le retrouver, mais que dois je faire ? ).

Les causes de l'hyper attachement

En langage canin

Lorsque qu'on quitte la maison, notre chien peut devenir anxieux, il n'aime pas être seul (en particulier le BA) c'est l'angoisse de la séparation, c'est ressentir le départ du Maître comme un abandon.

Normalement le chiot apprend le détachement avec sa mère. Les chiots continuent à essayer de téter leur mère qui les repousse de plus en plus au fil du temps, cela peut nous paraître à nous humains très choquant mais c'est seulement un des aspects de l'éducation maternelle qui inculque à ses petits le "détachement" .

En tant que maître nous devons continuer cet apprentissage de l'indépendance du chiot pour qu'il soit bien équilibré et bien dans ses pattes. Par exemple où se trouve votre chien lorsque vous allez aux WC ? Derrière la porte ? Vous êtes flattés, "mon chien m'aime" ! erreur ! Votre chien vous voit disparaître derrière une porte et il angoisse, il stresse. Vous devez donc travailler contre cet hyper attachement, en remettant de l'ordre dans ses privilèges, en communiquant en langage canin, en chef de meute.

 

Berger allemand Junior et Génie

Junior est le neveu de Galypse

jeune berger allemand

-> Sur la photo Junior le pot colle de Génie et accésoirement nous, si Génie n'est pas disponible, JR est rétif au détachement !

Mes berger allemand promènent régulièrement cette peluche

-> Aller chercher des peluches, oblige Junior à quitter sa mère de quelques mètres !

Mes berger allemand promènent régulièrement cette peluche

-> Sur la photo Junior en mode pot colle de Génie..

Mes berger allemand promènent Boomer balle

-> Laisser un jouet d'occupation occupe le chiot et l'empêche de penser "ah je suis seul, vite mes maîtres...

Mes berger allemand en promenade

-> Près de l'étang, Junior a dû affronter l'eau pour suivre les adultes ou choisir de rester avec moi, le détachement en douceur par expériences !

Progresser contre l'attachement du chien

berger allemand qui aboit

Photo berger allemand : Un chien qui ne gère pas l'absence peut aboyer fréquemment, en continue et cela peut gêner le voisinage.

Et voici d'autres astuces testées par moi et Galypse qui est un poil hyper attaché ! mais avec le temps on progresse !

De retour de promenade, Galypse et Tulipe sont obligatoirement dans le jardin sans accès à la maison !

Quand je veux être tranquille, mes chiens de luxe ont comme loisir un paquet de lardon (1er prix), bref je prend le paquet, leur fait renifler les bons lardons, et les mets dans la cuisine. Derrière la porte fenêtre mes Loupettes m'observent parsemer le jardin de lardons, quand je reviens, je vais sur mon PC un moment et mes chiens attendent patiemment dans la cuisine, puis je met fin à leur "calvaire" en ouvrant la porte ! résultat j'ai 2 chiens qui cherchent les lardons, elles sont super occupées et m'oublient complètement pour environ 3 heures !

Quand vous partez bosser, vous pouvez faire la même chose avec les croquettes, au lieu de donner à manger à votre chien dans sa gamelle, apprenez lui à chercher sa nourriture, cela l'occupe et c'est bénéfique pour leur morale.

 

Face à un grand problème d'hyper attachement, que faire d'autre ?

Changer les habitudes

berger allemand sur la plage

> Photo berger allemand : Galypse dont le détachement est relatif, à du coup toujours besoin que je lui lance des balles ou bâtons... Oui hélas je lui aie appris à rapporter et oublier de lui apprendre la patience, donc mon pot de colle me sollicite tout le temps, et sa méthode : surveiller que Maîtresse s'occupe bien de moi, rassurez vous je lutte de mieux en mieux.

Si c'est possible quelques jour chez un ami ou échange de chiens entre amis peut être ultra bénéfique, car le chien change de lieu, de maître, de repères, on casse le rythme quotidien pour en créer un plus sain,si vous n'avez pas d'amis, regardez les pensions familiale pour chien, faites d'abord quelques essais, un jour par ci par là et quelques jour ensuite. Normalement l’accueil du chien dans ce type de pension est très familiale : pas de chenil, du temps pour chaque chien, peu de pensionnaires, des promenades...

Au retour du chien, on peut appliquer les conseils si dessus et ajouter :

-> Mettre le chien dehors, lui montrer que Boomer Balle (ou autre jouet ) est très drôle, et le laisser quelques minutes avec ce jouet.

-> Des faux départ dans la maison, on change de pièce sans prendre le chien, on peut aussi faire des faux départ ou micro départ de 5 puis 10,15, 20 minutes.

-> changer la place de la laisse, des clefs de voiture, du sac à main car le chien à assimilé "clef de voiture égale absence du maître" " ou ce sac à main égal longue absence" " ou cette douche égal absence " et il stresse avant même que vous soyez parti.

-> En fonction de votre animal, de son âge, de son comportement, votre vétérinaire pourra vous prescrire une aide médicale pour faciliter cet apprentissage. Ce peut être un diffuseur de phéromones d’apaisement (la même phéromone que celle sécrétée par la mère pendant les quelques jours qui suivent la mise bas pour rassurer ses bébés).Il se présente sous forme d’un diffuseur se branchant dans une prise électrique et peut être accompagné d’un collier qui aura la même action. Ce produit est donc idéal lors de l’arrivée d’un chiot chez vous pour le premier mois afin qu’il dorme bien la nuit et apprenne à rester seul la journée.

Pour un chien adulte, ces phéromones le rassureront de la même manière, elles moduleront son état émotionnel, diminueront son stress et permettront donc d’éviter les aboiements, les souillures et les destructions. Ces phéromones facilitent la rééducation..

-> Laisser dans son panier un tee-shirt sale avec vos odeurs juste le temps que le chien progresse.

-> Laisser des jouets d'occupations, par exemple des bouteilles en plastic vide avec sur le goulot du bon pâté comme des rillettes ! et dedans des lardons ou autres, cela devrait occuper votre chien qui pendant ce temps ce fatigue et vous oublie !

Le chien est un animal sociable et n'aime pas la solitude

Le berger allemand est un chien attaché à son maître

berger allemand sur la plage

> Photo berger allemand : Galypse sait quand même se détacher de moi au moins pour jouer !

Seul il est malheureux, en plus la tendance de son caractère est quand même "je suis un pot de colle" si on loupe la phase éducative du détachement lors de son jeune âge. Attristé par les conditions de vies de certains chiens dans leur entourage, laissés durant des heures interminables tous seuls, tous les jours. Qu’ils soient attachés dans la cour, enfermés dans l’habitation, livrés à eux-mêmes dans le jardin (parfois avec un autre animal) revient au même : ils sont sans présence humaine pour une période plus ou moins importante.

Je propose que l’on se demande ce que peut vivre l’individu confronté ainsi à de telles conditions de vies. Il suffit de s’imaginer laissé 12 heures tout seul dans sa chambre tous les jours, sans aucune distraction, aucun moyen de communication…

Dans cette relation entre l’humain et le chien placé dans un tel vide, il n’y a pas de « bientraitance », c'est au contraire de la maltraitance dite "passive".

Je le répète NE PRENEZ PAS DE CHIEN, si c’est pour leur faire endurer de telles conditions de vie. Il n’est pas souhaitable de prendre un chien si on ne peut pas s’en occuper, ni respecter sa nature, ses besoins PHYSIOLOGIQUES ET PSYCHOLOGIQUES et un berger allemand c'est du temps, des promenades quotidiennes...

 

 

 berger allemand detouré fond noir