Particularités et Gestation de la femelle berger allemand

Les chaleurs, environ 3 semaines

Age des premières chaleurs : 8 mois à 1 an, périodicité : Tous les 6 mois et dernières chaleurs : Il n’y a généralement pas de ménopause, toutefois, chez les chiennes âgées (plus de 10 ans), les chaleurs peuvent s’espacer.

une première période appelée « pro œstrus », d’une durée de 7 à 11 jours, mais parfois jusqu’à 20 jours. Durant cette période, la vulve est œdémateuse, avec des écoulements sanguinolents. Bien qu’attirant les mâles, la chienne refuse l’accouplement en s’éloignant, en s’asseyant, voire même en manifestant une certaine agressivité.

berger allemand , couple de berger allemand

une deuxième période appelée « œstrus », d’une durée moyenne de 8 à 10 jours mais pouvant varier entre 3 et 20 jours. Les pertes vulvaires deviennent plus claires, moins sanguinolentes. La vulve devient moins œdémateuse et se décongestionne. C’est le temps de l’ovulation qui se produit, en général, vers le 2ème ou 3ème jour de l’œstrus, la chienne est alors fécondable pour une durée de 12 à 72 heures.

Cette période est celle où la chienne attire le mâle et l’accepte pour s’accoupler avec apparition du réflexe de posture (la femelle, immobile, soulève sa queue, en la déviant sur le côté).

Fécondité

Période favorable pour la saillie : Entre le 10 ° et le 15° jour des chaleurs

La puberté apparaît, comme pour les mâles, entre 6 mois et 18 mois suivant. Elle se manifeste par les premières chaleurs. Celles-ci sont, en général, très discrètes. Le fait d’être « réglée », ne signifie pourtant pas que celle-ci soit apte à mener à terme une gestation et une mise bas. Il est préférable de laisser passer les premières chaleurs avant d’envisager un accouplement, afin d’être sûr du complet développement du bassin et de l’appareil reproducteur.

La contraception

Elle peut être temporaire, grâce à l’action d’un traitement hormonal. C’est l’utilisation de progestatifs, sous forme orale ou injectable, qui arrête momentanément le cycle sexuel. A l’arrêt du traitement, la fertilité redevient normale. Si celui-ci a été entrepris avant la puberté, la chienne peut rester stérile.

Elle peut être définitive : c’est la contraception chirurgicale ou stérilisation. Celle-ci consiste en l’ablation des ovaires et de l’utérus. Tout risque de chaleurs, de gestation ou d’infection utérines est ainsi supprimé.

La stérilisation, quel que soit son mode, n’entraîne pas d’agressivité ou de modifications du caractère chez la chienne.

La femelle

La femelle sera généralement plus calme et posera souvent moins de problème d’autorité et de domination (sauf exception comme Alypse ma chienne berger allemand au tempérament bien marqué).

la femelle répondra mieux et plus rapidement a la demande d’un ordre, sera plus attachée à sa maison, sa famille et son maître.

Elle sera plus petite, plus légère, sa sexualité ne sera visible qu’en période de chaleur et attention aux grossesses inattendues !

Les chaleurs chez la femelle

C’est la période de reproduction chez la femelle. La puberté (soient les premières chaleurs), intervient vers l’âge 12-18 mois pour les chiennes de grande taille. Les chaleurs ont lieu en principe 2 fois par an, au printemps et à l’automne.

On distingue deux étapes

Le pro œstrus dure en moyenne 9 jours, mais pouvant aller de 2 à 25 jours. La vulve est gonflée, chez certaines femelles c’est « impressionnant » et on observe des pertes de sang. la chienne attire les mâles, mais refuse généralement la saillie.

L’œstrus dure en moyenne 9 jours, mais pouvant aller de 3 à 21 jours. La chienne accepte le mâle. L’ovulation survient environ 2 jours après le début de l’œstrus, certaines chiennes peuvent encore avoir des pertes durant cette phase. Les chaleurs ayant des périodes plus ou moins longues d’une chienne à l’autre, il est toujours très difficile de définir les bonnes dates d’accouplement.

La grossesse nerveuse chez la chienne

Environ un mois et demi après la fin des chaleurs, votre chienne peut changer de comportement, devient agitée, plus nerveuse, très câline. Elle refuse l’effort et veut rester dans la maison. Elle a un appétit capricieux, et elle materne ses jouets. Quelques semaines plus tard, elle va produire du lait, on parlera alors de lactation de pseudo-gestation ou de lactation nerveuse.

La grossesse et la lactation nerveuse sont une des manifestations du phénomène de meute. Seuls les dominants accèdent à la reproduction et les chiennes de rangs inférieurs ont des chaleurs synchronisées et vont produire du lait 2 mois plus tard : ce qui leur permettra de nourrir les chiots des dominants pendant qu’ils sont à la chasse. Elles font donc « cadeau » de leur lait à la meute.

Notre berger allemand fait la même chose avec nous. Ce n’est donc pas un comportement pathologique mais plutôt le signe d’un fonctionnement hormonal normal. Et ce n’est pas non plus la  » preuve » que votre chienne doit être saillie car elle désire des chiots.

Cette affection est sans conséquence sur la santé de la chienne, mais répété après chaque chaleur, cela n’est pas bon, surtout si vous ne faites pas de portée. Dans ce cas il faudra mieux stériliser votre chienne, afin d’éviter les problèmes mammaires.

La lactation doit être traitée, surtout si elle est entretenue par léchage des mamelles et que l’appétit ne revient pas, ce qui provoque une certaine fatigue. Alypse a refusé de manger pendant 3 semaines et demie avec un traitement.

Pour aider votre chienne à passer ce moment, il faut lui changer les idées, dans sa tête elle a quand même des petits, par des promenades fréquentes, faire un peu de travail (agility ou des va-chercher, apporte), la chienne doit oublier qu’il y a des « vrai faux petits ». Et il faut supprimer les jouets.

Par ailleurs une chienne peut avoir des chiots et 6 mois plus tard, une pseudo-gestation, si cela se reproduit, la stérilisation est indiquée.

L’acouplement des chiens

Il est préférable que ce soit la femelle qui effectue le déplacement, le mâle devant conserver tout son potentiel d’énergie et de sérénité. On les surveille, car le mâle peut s’épuiser ou se blesser – Fracture de l’os du pénis. Sur la photo ci-dessus, il y avait beaucoup de bonnes volontés, mais ils ne s’y prenaient pas si bien ! Et nous ne sommes pas intervenus, car si une portée me tente, le placement des chiots me laisse perplexe.

L’idéal est de faire pratiquer la saillie entre le 11ème et le 13ème jour après les chaleurs, soit 48h après l’ovulation, bien que ces dates puissent varier. Un suivi vétérinaire est recommandé pour de meilleures chances de réussite. Le vétérinaire procédera à des frottis vaginaux et des dosages sanguins hormonaux afin de déterminer avec le plus d’exactitude possible le moment idéal pour la saillie.

La « période de séduction » est assez courte, le mâle se contentant de sentir les parties génitales de la femelle avant de la chevaucher et de la pénétrer. Après quelques rapides mouvements de va-et-vient, le chien cherche à se dégager en se retournant, restant « collé » à la femelle encore de longues minutes (jusqu’a 15 minutes). Il ne faut surtout pas chercher à séparer les chiens, même si la femelle « pigne ».

Quand le sexe du chien est introduit dans la femelle, il n’est pas totalement droit, il y a comme une boule au milieu, tant que cette « boule » est gonflée, il ne peut pas se retirer, et cela peut prendre 10 à 15 minutes.

Notre Hémix a été paniqué durant ce moment, les chiens ont voulu se retourner, et surtout elle voulait se « décoller » et « pignait ». Nous nous sommes agenouillés, contre les pattes avant des chiens, en caressant leur tête et en mettant un genou sous leur ventre, pour les maintenir doucement.

Je ne sais pas si c’est ce qu’on a fait de mieux, mais de toute façon, il fallait bien les aider. Et en plus on étaient pas ravit, car c’était une grande imprévue !

La gestation

Elle dure de 62 à 64 jours après l’ovulation. À partir du 25ème jour on peut établir un diagnostic de gestation par échographie. La radiographie ne peut être effectuée qu’à partir de 45 jours de gestation, l’idéal étant 50 jours afin de bien distinguer les fœtus et prévoir tout risque d’accident lors de l’accouchement, en raison de leur taille.

C’est à partir de la 2ème moitié de la gestation que les mamelles commencent à grossir. La montée de lait s’effectue 8 jours avant la mise bas (2/3 jours lors d’une 1ère portée). On peut profiter de la période de mi-gestation pour effectuer les rappels de vaccin qui ne seraient pas à jour. La chienne transmettra ainsi, via son lait, un maximum d’anticorps à ses chiots.

Le vermifuge peut également être entrepris durant cette période, puis une semaine avant et après la mise bas, notamment pour la lutte contre les vers. Il faut également penser à débarrasser la mère de tous les parasites externes (puces principalement) une semaine avant la mise bas environ. Durant sa gestation, la future mère peut conserver une activité physique. Il est prudent toutefois d’éviter le surmenage en fin de gestation.

Précautions durant la grossesse

Durant toute cette période de gestion, il faut surveiller tout changement dans le comportement de la chienne (fatigue, perte d’appétit) ou tout écoulement suspect qui devra motiver une visite vétérinaire. Des microbes, des parasites, ou un état de santé déficient sont toujours susceptibles de provoquer un avortement. Les chiots non expulsés pourraient générer une métrite (infection de l’utérus). Il faut également veiller à ce que l’alimentation donnée pendant cette période couvre les besoins en calcium de la mère, qui augmentent avec la montée du lait.

 

Pour illustrer cett page, quelques photos de bergers allemands chiots de la portée de Guess

Car après une gestation réussie, vous aurez environ entre 8 et 12 chiots

berger allemand bébé

-> Photo: Frère de Junior, à deux mois, le chiot BA est vraiment craquant !

berger allemand bébé

-> Photo: Frère de Junior, à deux mois, le canard en plastique est intriguant !

berger allemand chiot dans le jardin

-> Photo: Frère de Junior, découvrant le jardin

berger allemand chiot courant dans le jardin

-> Photo: Frère ou soeur de Junior, déjà à fond de pattes

bébé berger allemand  dans le jardin

-> Photo: Frère ou soeur de Junior, quel détermination, mais quel bétise va til faire ?

bébé berger allemand  poil long

-> Photo: Frère ou soeur de Junior, et hop je te domine, c'est l'apprentissage du langage canin, cela passe par le jeu.

bébé berger allemand  Alypse

-> Photo: Alypse en Corse, premiers pas sur la plage.

La naissance des chiots

 berger allemand  Alypse

-> Photo: Notre Alypse qui à demmarrer sa vie en Corse.

Votre vétérinaire vous expliquera plein de trucs utiles, et notamment le numéro des urgences de nuit.

Ce détail est rassurant quand on est juste un « particulier ».

Il vous faudra préparer pas mal de draps propres pour les changer entre deux et de l’eau pour le chien.

La chienne mange l’enveloppe, il faut la laisser faire, c’est un peu « degue » mais c’est de bons nutriments.

Les chiennes ont un instinct et savent accoucher seul, néanmoins la douleur est réelle (même les 24h qui précédent) et la présence du maître n’est pas de trop, à cause de la fatigue, Hémix a eu 11 petits, le premier est né à 7h du mat et le dernier à 23 heures, au bout du sixième, elle ne captait plus rien, j’ai donc aidé à sortir les chiots, déchiré l’enveloppe et je lui donnais ensuite le chiot.

Entre deux je préparais un autre coin propre, comme ceci, à chaque fois elle « accouchait » sur des draps secs et propres.

Je lui donnais aussi à boire, car elle ne se levait plus, Hémix a été épuisé par ces naissances, les semaines suivantes, nous avons eu du mal à bien équilibré sa nourriture pour qu’elle reprenne des forces.

Alors mâle ou femelle ?

 

 berger allemand detouré fond noir